Quel type de patron êtes-vous et lequel voulez-vous être ?

Il existe plusieurs types de patrons.  Le patron traditionnel, le micro-manager, le manipulateur, etc.  Le site d’emploi Monster en liste d’ailleurs plus de 21 types différents… majoritairement à connotation négative vous l’aurez deviné.  Et vous, quel type de patron êtes-vous ?  Et surtout, quel genre de patron voulez-vous être ?

Le patron idéal

Curieusement, à cette simple question que j’ai posée depuis plus de 20 ans à des centaines de finalistes pour des postes  dans différentes industries, la réponse est presque toujours la même:

Le patron idéal est celui qui a une vision, qui sait où il s’en va, qui communique clairement ses attentes, qui laisse beaucoup de latitude (les gens insistent beaucoup sur cet aspect) et qui soutient quand on en a besoin.

A l’opposé, quand les gens me parlent d’un patron avec qui ils ont eu de la difficulté, c’est pratiquement toujours dans l’exercice rigide de l’autorité; le micro-management étant sans doute la meilleure façon de démobiliser ses troupes.

Comment une personne intelligente et sensée en arrive-t-elle à adopter des comportements contre-productifs ?

Obstacles au développement du leadership

Le chapitre 9 de mon livre GPS Leadership décrit clairement comment les personnes et les organisations peuvent faire obstacle au développement du leadership. Sur un plan individuel, nos modèles mentaux et nos besoins concurrentiels peuvent aussi faire obstacle au développement de notre leadership.

Le meilleur exemple est sans doute le besoin de sécurité et l’aversion au risque qui font adopter des comportements de micro-management. Sur un plan organisationnel, c’est le plus souvent l’absence de modèles positifs qui nuit ou empêche le développement de notre leadership.

Quel type de patron voulez-vous être ?

J’ai décrit en début d’article le patron idéal selon de nombreuses personnes sondées.  Ce portrait correspond aux compétences créatives plutôt qu’à un style réactif qui vise à combler nos besoins d’auto-protection (appartenance, estime de soi, sécurité).

Quel genre de patron êtes-vous ?  C’est souvent difficile de se voir tel qu’on est, mais c’est essentiel pour se dépasser.

Quand on veut se développer et qu’on ne sait pas par où commencer, qu’est-ce qu’on peut faire ? La meilleure façon est d’obtenir la perception des gens qui nous entourent.

Point de départ – une évaluation multisources

Comme j’ai pu en constater l’effet à plusieurs reprises, une évaluation multisources (360°) bien gérée – par exemple, The Leadership Circle ProfileTM que j’apprécie particulièrement – peut être un catalyseur incroyable. Elle permet de prendre conscience de ses besoins concurrentiels et des modèles mentaux qui nous maintiennent dans un style réactif.

En reconnaissant ses besoins concurrentiels (et en apprenant à s’en occuper de façon adaptée)  on peut développer les compétences créatives qui vont faire de nous le leader qu’on souhaite être.

 

 

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Mots clés

  • Besoins concurrentiels
  • Compétences créatives
  • leadership
  • Micro-management
  • Modèles mentaux
  • Patron

Laisser un commentaire